Augustin de Saint-Aubin

París, 1736

Augustin de Saint-Aubin

Augustin de Saint-Aubin, né le 3 janvier 1736 à Paris où il est mort le 9 novembre 1807, appartient à une importante dynastie de dessinateurs et graveurs français.

Augustin de Saint-Aubin fait partie de la famille de Saint-Aubin, dessinateurs et graveurs français.

Il devient graveur chez Étienne Fessard à partir de 1755 et réalise de multiples illustrations pour le Journal de musique de M. Lagarde, les représentations de théâtre, les catalogues de vente, les livres ou encore le cabinet d’histoire naturelle du Duc de Chevreuse. Il a aussi travaillé sur les gravures de la collection de gemmes du Duc d’Orléans.

Il est reçu à l’Académie Royale de Peinture et Sculpture en 1775. Il est nommé graveur du roi et de sa bibliothèque à partir de 1777.

Consulté par l’Assemblée nationale, il a aussi réalisé les assignats de 200, 300 et 1000 livres créés par les lois des 16 et 17 avril 1790 avec Pierre-Joseph Lorthior et Nicolas-Marie Gatteaux.

Ses frères Gabriel-Jacques, Charles-Germain et Louis-Michel de Saint-Aubin étaient également des artistes respectés.

Le catalogue de ses gravures a été fait par Emmanuel Bocher en 1879. Il y a aux environs de 1200 œuvres, spécialement des portraits. Charles-Nicolas Cochin, le Jeune, a gravé des œuvres  d’après lui.

Ici vous pouvez voir les œuvres de l'artiste qui font partie de la collection.