La maison de l’amour

Depuis 2 ans, mais seulement en été, se visite le Château de Vauvenargues, dans les Bouches-du-Rhône, près d’Aix-en-Provence.

Le Château de Vauvenargues fut la résidence, entre 1958 et 1960, du maître Pablo Picasso et de ses proches, avec Jacqueline en tête. C’est dans le parc de ce château que se trouve la dernière demeure de Pablo et Jacqueline, unis pour l’éternité sous une grande sculpture du génie lui-même, conçue, comme le Guernica, pour le pavillon de la République espagnole à l’Exposition universelle de 1937 à Paris.

Vauvenargues fut pour Pablo Picasso un endroit de créativité, de vie en famille, de vie apaisée, de contact privilégié et direct avec la « Sainte Victoire » si chère à Cézanne, de communion avec les villageois provençaux si proches de ses bien aimés catalans, un endroit de partage avec les amis…un endroit d’amour, travaillé avec amour et avec la passion et la force particulières du génie.

La vie de Picasso, en général, n’a pas eu comme caractéristique principale le calme, la tranquillité ou le repos. D’habitude, on nous le présente comme quelqu’un de difficile à vivre. C’est pour ça que Vauvenargues, le temps de Vauvenargues, peut apparaître si singulier parce qu’il représente le revers de la médaille.

Si vous en avez l’opportunité, je vous recommande vivement de visiter ce château. L’accueil y est poli et chaleureux, la visite bien documentée et sans l’esclavage de la montre qu’on vous fait sentir dans d’autres endroits ; et en ce moment, en plus, s’y trouve une bien intéressante exposition de gravures de Picasso. Mais, surtout, il faut privilégier la visite d’un endroit où le maître fut heureux, il faut privilégier la visite à une véritable maison de l’amour.

Etiquettes: gravures, Picasso

Pas de commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués avec:


Vous pouvez utiliser ces tags HTML et des attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>